LIT MINEUR DU FLEUVE LOIRE

         

La Loire coule dans son lit dit « mineur », en une succession de « mouilles » et de « seuils ».

                            RETOUR MENU

Les mouilles sont des trous d’eau assez profonds qui se situent très souvent près de la berge, elles sont alimentées par l’eau du fleuve qui serpente dans le lit d’un bord à l’autre au gré des courbes ou d’obstacles naturels. Le côté opposé est pris par la « grève ». Au milieu du lit, entre les mouilles se situe une accumulation de sable en période de basses eaux qui forment des seuils. C’est ainsi que naissent les îles, par des matériaux apportés de l’amont et déposés lors de la décrue.