LE PONT "D'ESTROUILHAS"

                        RETOUR MENU

                                    

On se doit de citer deux rivières qui se jettent en Loire, le Dolaizon et la Borne qu’enjambe non loin de là, le pont médiéval « d’Estrouilhas » qui vit en 1591 l’assassinat au cours d'un duel du baron de St Vidal un des chefs de la Ligue par son adversaire Pierre de la Rodde seigneur de St-Haon. C'était un personnage peu recommandable, il fortifia sa résidence du

                            RETOUR MENU

 Bouchet-Saint-Nicalas et se mit à saccager et piller les campagnes dans les environs. En 1602, les états du Velay décidèrent de le mettre au pas. Le vicomte de Polignac avec 400 hommes de troupe fit six prisonniers qui furent exécutés mais Jean de la Rodde réussit à s'enfuir. Son château de Rochefort qui domine l'Allier, sous le Thord fut brûlé et démoli par les soldats de la prévôté du roi. 

Le bassin de la Borne joua également un rôle déterminant dans la crue d’octobre 1846, (4900 m3/S à Roanne).