JOUR DE NEIGE EN VELAY  LANGUE D'OC       

                                  

 

PATOIS AUVERGNAT ENTRE LES VALLÉES DE LA LOIRE ET DE L'ALLIER 

                              RETOUR MENU

JOR DE CIRAT

Tot lou jor aiot cirat, de bougéiradas de niu aiont agrapit los murs e los arbres ; n'aiot be fat lou plén esclot. To éra blonc de pertout. Por sourtit anen fa un morcel de chalada. Lous efonts erount countent n'aiot jis d'escola d'aneit.

traduction : jour de neige.

Tout le jour il avait neigé, des averses de neige avaient crépi les murs et les arbres ; il y en avait bien un plein sabot. Tout était blanc de partout. Pour sortir nous allons faire un bout de chemin (trace). Les enfants étaient contents, il n'y avait pas d'école aujourd'hui.

                           RETOUR MENU

Orage Cévenol

Lou vent bouffava, la traversa coufflava et adeuisot quauquas belhas bourras négras. erount y més de septembre. Quauquos vioussezes, sans trop de varaï fasiont couqueta djin las bourros. Lou moués téms arribava aquo se sentiot de pertout. Bien Léoù, lous tronédés tindavont, éna bouffada de vent soulevet los trioules rédondes di cubert. L'aiga arribet a seihadas, sautava lous roncs, lacava contra las parets, courriot de pertout, las rigolas deveniont rious. La Lege montave aquel on d'aqui septembre 1980.

Traduction : Orage cévenol

Le vent soufflait, la traverse enflait et amenait quelques gros nuages noirs. On était au mois de septembre. Quelques éclairs, sans trop de bruits faisaient quelques coucous dans les nuages. Le mauvais temps arrivait cela se sentait de partout. Bientôt le tonnerre résonnait, une rafale de vent a soulevé les tuiles rondes du toit. L'eau arriva à plein seau, elle sautait les pierres, faisait des petits lacs contre les murs, courait de partout, les rigoles devenaient ruisseaux. La Loire montait en cette année en septembre 1980.