ÉTANGS ET ZONES HUMIDES

                        RETOUR MENU                   

                                     

Déjà, du haut de la colline de Sancerre, on aperçoit au loin dans le  soleil couchant les reflets des premiers étangs.

Un sous-sol sableux et argileux, imperméable, en pente sensible avec les bords relevés est une des premières conditions si vous voulez construire votre étang. Par la suite dans la largeur, élevez une digue appelée « chaussée » qui va retenir l’eau. Pour pouvoir l’assécher et le nettoyer de temps à autre il est nécessaire de prévoir une petite rigole qui va permettre l’écoulement de l’eau vers la bonde. La fermeture de l’étang, est constituée un appareillage en bois qui maintient la bonde et la grille. Le débit de l’eau qui s’échappe est réglé par un pilon qui se loge dans un trou prévu à cet effet creusé dans le corps de la bonde nommé œillard. Une fois la fermeture assurée, il ne reste plus qu’a attendre les premières pluies et les eaux de ruissellement pour remplir le bassin, mais également pour donner vie à toute une végétation nouvelle. 

Déjà s'annoncent les prémices de la Sologne.

                        RETOUR MENU