ARDOISIÈRES DE TRÉLAZÉ

                               

                                                    Photo Musée de l'ardoise et DR.

La Loire provoque parfois des dégâts. En 1856, une vague rompt la digue, le flot se précipite à Trélazé elle s’engouffre dans les bouches des mines d’ardoises exploitées à ciel ouvert, causant de graves dommages.

                                   RETOUR MENU

Cabane de fendeur  Site de l'Union Petit Pré Anciennes carrières

Il existe aussi une exploitation souterraine de la mine, aujourd’hui en galerie, auparavant au XIXe siècle, celle ci se pratiquait dans de vastes salles. Le travail était particulièrement dangereux du fait des éboulements. Les mineurs du pays bleu extraient l’ardoise, ce sont les « gars d’à bas » celle ci est façonnée par les fendeurs les « gars d’à haut ».

l’Ardoise de Trélazé a toujours la faveur des plus beaux monuments de France.

Vous souhaitez en savoir plus sur les ardoises de Trélazé.   

             CLIQUEZ   ICI http://www.vousloire.com/museeardoise

                                 RETOUR MENU